livre

Review: Le pays des contes tome 2 de Chris Colfer

22438391

 

Le Pays des contes n’est plus l’endroit enchanté qu’Alex et Conner ont visité il y a un an. Le monde féerique vit désormais dans la peur : l’Enchanteresse maléfique est de retour ! Lorsque ses mauvais sorts atteignent la Terre et que leur mère est enlevée, les jumeaux doivent retourner au Pays des contes.
Aidés du Petit Chaperon rouge, des bandits Jack et Boucle d’or ainsi que du prince Grenouille, ils se lancent à la recherche de la seule arme capable de vaincre la terrible magicienne. Mais cette arme pourrait bien se trouver chez les ennemis les plus redoutés des royaumes, de la sorcière des Mers à la belle-mère de Cendrillon, en passant par la Reine des neiges

 

MON AVIS

 

J’avais beaucoup aimé le tome 1 même si j’avais eu du mal à renter dans l’histoire. MAis j’avais décidé d’arrêter là, je n’avais pas prévu de lire la suite. C’est bien connu il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis. Après a voir relu le premier pour me souvenir un peu des faits j’ai enchaîné avec le second tome.

 

Ce second tome fut un coup de coeur.

J’ai tout aimé et en particulier un personnage qui est secondaire. Rouge je suis tombé raide dingue de ROuge. J’adore le fait qu’elle soit superficiel mais finalement elle est pas si conne que ça.  Elle parait pas très intelligente et très centrer sur elle même mais finalement elle n’est pas que ça

 

Quand a Alex et COnner je les adore toujours autant.  Ils ont mûris. Je suis un mélange des deux au niveau de leur personnalités et c’est peut-être pour cette raison que j’adore autant ce livre.

Quand à l’auteur j’adore son style mais j’adore surtout certaines de ses phrases. Ces des citations qui dans le futur je ne serai pas surprise qu’elles soit reprise car elles sont très inspirante.

En attendant je n’ai pas perdu de temps car je suis déjà plonger dans le tome suivant pour vous dire à quel point j’aime cette histoire

 

Anyone can have a once-upon-a-time or a happily-ever-after, but it’s the journey between that makes the story worth telling. (tout le monde peut avoir un il était une fois et un il vécurent heureux mais c’est le voyage entre les deux qui permet à l’histoire d’être raconter)

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s